AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I have understood that without you, I was nothing more - Lydia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan Walsh

avatar

MESSAGES : 199
INSCRIPTION : 21/10/2014
AVATAR : Ian Somerhalder
DOUBLE COMPTE :
PSEUDO : Starfire
STATUT : Je tombe en morceaux Je respire à peine Avec un coeur brisé Qui bat encore Dans la douleur Il y a la guérison Dans ton nom Je trouve du sens Alors je m'accroche, Je m'accroche tout juste à toi. Sinon je suis marié et père d'une petite fille

MORE ABOUT YOU
Désirs: Retrouver ma famille, Pardonner à Lydia, Réussir dans mon travail, un verre de Whisky, de la solitude, passer du temps avec Arielle ma petite fille ... oublier ..
Répertoire:

MessageSujet: I have understood that without you, I was nothing more - Lydia   Jeu 4 Déc - 21:03



❝Just ... i love you❞
Lydia et Ethan

Regarde-toi ! pauvre petit Ethan, une pauvre petite chose, tu avais pourtant tous pour être heureux, une femme, une fille, un mariage qui marchait du feu de dieux ! Et toi ? tu te drogues . Mon pauvre Ethan si tu te voyais tu fais pitié !

Il n'est pas là, pourtant j'entendais la voit de Damian partout ou j'allais, j'avais l’impression qu'il était toujours derrière moi à me dire ce que je devais ou ne pas faire. Nous étions au mois de décembre, il ne faisait pas des plus chauds en ville, mais pourtant j'étais dehors, allongé sur un banc, les yeux fixant le ciel ... j'étais mal, j'avais mal, ça faisait presque un moins que j'avais quitté la maison et plusieurs semaines où je n'avais pas donné signe de vie à Lydia, ni à Arielle, j'avais quitté ma chambre d'hôtel pour éviter qu'elle vienne de nouveau me voir. Et tous ses jours à me retrouver seul avec ma conscience n'avait pas arrangé les choses. Cette petite voix dans ma tête, n'arrêtait pas de parler, soupirant doucement en crispant mes mains contre mon visage. - Mais ferme ta putain de gueule !

Je ne délire pas, je vas bien, c'est ce que je me répétais dans ma tête, espérant que j'arriverais à me convaincre. Me redressant soudainement du banc j'avançais vers ma voiture mais deux gars venaient de s'approcher de moi avec un air assez amusé. - Hey ! t'a pas une clope . Me retournant à peine je leur répondis de façon assez Claire et agressive. - Non, casses-toi ... - Oh allez ! Ne t'énerve pas ... ta peut être du fric pour que je m'en achète ? Claquant la porte de ma voiture avec une certaine colère, je finis par me retourner brusquement face à lui, l'attrapant par le col de sa veste en le fixant droit dans les yeux. - Quoi ? ta décider de me faire chier ! Casse toi ! Malheureusement, même si j'étais en colère, je n’etais pas réellement de taille face à deux, je ne vis pas le coup arrivé par le côté que je pris en pleine figure, avant de m'en prendre un autre, et encore autre. À bout de forces et surtout exténué, je finis par tomber à terre. N’étant pas complètement achevé, je pris un dernier coup dans l'estomac avant de rouler sur le côté meurtri par la douleur que je ressentais. Une chance pour moi, mes deux agresseurs ne cherchaient pas plus, prenant la fuite après m'avoir pris quelques billets qui traînait dans mes poches.

Restant pendant quelques secondes à terre, j'arrivais enfin à me redresser, montant dans ma voiture en me tenant le ventre. Il était assez tard, peut-être minuit ou plus ... et je n'avais aucun endroit ou aller. Posant ma tête contre le volant, des larmes de douleurs et de tristesse, Lydia me manquait ... je voulais la voir, j'étais dans un sale état mais j'avais besoin de la voir, j'avais essayé de lutter contre mes sentiments mais je m'étais rendu compte que sans elle, je n'étais plus rien et je n'arrivais à plus rien. Je n'avais pas mis longtemps avant de me trouver devant la porte. Mais une fois devant je ne savais pas si je devais entrer ou pas. Déposant ma main contre la porte puis mon front j'avais toujours les larmes aux yeux. Si Lydia venait ouvrir elle allait faire face à un homme détruit et anéanti. Tapant doucement contre la porte j'attendais qu'elle vienne m'ouvrir.


© Pando

_________________
I don't mind spending everyday, out on your corner in the pouring rain, look for the girl with the broken smile, ask her if she want to stay awhile, and she will be loved
She will be loved


Dernière édition par Ethan Walsh le Jeu 4 Déc - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Walsh
✰ ARE WE ALL LOST STARS ?
avatar

MESSAGES : 521
INSCRIPTION : 07/09/2014
AVATAR : Sarah M. Gellar
DOUBLE COMPTE : Mason Bowman
PSEUDO : MIDSPRING ROSE (julia)
STATUT : mariée et maman d'une petite Arielle

MORE ABOUT YOU
Désirs: Une Pina Colada, un câlin d'Arielle, un verre de vin, passer du temps en amoureux avec Ethan, de nouveaux escarpins, avoir un garçon.
Répertoire:

MessageSujet: Re: I have understood that without you, I was nothing more - Lydia   Jeu 4 Déc - 21:49


★★★
≈ By your side ≈
'Cause I'll be by your side wherever you fall
In the dead of night whenever you call
And please don't fight these hands that are holding you
My hands are holding you

Le week end dans le Vermont avec Dae avait permis à Lydia de changer d’air, de penser à autre chose qu’à tout ce qui était en train de briser sa vie depuis à présent deux mois. Passer du temps là bas avec son amie lui avait fait du bien mais la triste réalité l’ayant rattrapé à peine un pied à Nw York, ne faisait que l’ébranler d’avantage. A son retour, Aiden lui avait avoué qu’il n’avait pas vu Ethan du week end, et Arielle non plus de ce fait. Ils s’étaient pourtant mis d’accord, Ethan pouvait venir récupérer la petite pour pouvoir passer du temps ensemble. Rien que tout les deux. Visiblement il avait changé d’avis, et c’était Arielle qui en pâtissait. Plus le temps passe et plus elle à du mal à comprendre pourquoi elle ne voit plus du tout son père. Lydia ne sait plus vraiment quoi répondre à ce sujet. Elle-même ne sait pas. Tout ce qu’elle sait c’est qu’Arielle à toujours été plus important que tout pour Ethan, mais en ce moment les choses semblent bien trop compliqué pour lui. La semaine suivante, Lydia s’est rendue à l’hôtel où elle et Ethan s’était revue, mais il n’y était plus. Elle ne savait pas ou le trouver, il ne prenait pas ses appels, ne répondait pas à ses texto. Elle n’eut que d’autres choix que de faire avec, de continuer de mentir à leur fille sans savoir quand l’une comme l’autre le reverrait. Bien sûr il lui manquait, il lui manquait terriblement. Pourtant Lydia lui en voulait un peu de la laisser comme ça sans aucune nouvelle. Elle lui en voulait surtout de faire pareil avec leur fille.

Ce soir, comme tous les autres, Lydia s’est installé sur le canapé après avoir couché Arielle. Un plaid en guise de couverture, elle laisse fuir ses pensées en se plongeant dans un nouveau bouquin. Cela fait des jours qu’elle dort sur le canapé. Elle ne supporte plus de dormir seule dans ce lit. De se rendre compte chaque matin qu’Ethan n’est pas à côté d’elle. Il est tard, ses yeux commencent à sa fatiguer devant les pages de son livre. Elle croit entendre un bruit en provenance de l’entrée. Elle relève la tête dans cette direction avant de ne replonger son regard sur son livre. Personne ne pouvait venir à cette heure, il s’agissait sûrement des voisins. Et puis encore du bruit. Quelque chose semblait taper contre la porte, mais cela restait un bruit léger. Elle se leva alors finalement et se dirigea vers l’entrée. En effet, quelqu’un tapait doucement sur la porte, intriguée et peu rassurée à la fois, elle ouvrit la porte. Elle découvrit un Ethan qu’elle ne reconnaissait qu’à peine. Son corps était légèrement recroquevillé, une main sur le ventre, il releva un visage emplie de larmes et en sang vers son épouse. « Ethan. » Elle était d’abord surprise. De le voir ici. Et surtout de le voir dans cet état. Elle s’approcha, prête à poser une mains sur son visage meurtrie mais se retint. Ses yeux en plus d’être emplies de larmes laissaient ressortir un rouge vif que la jeune femme n’aurait sut interpréter. « Mon Dieu, qu’est ce qui t’es arrivé ? » Et puis finalement sa main se posa doucement sur une de ses épaules. « Rentres, ne restes pas là. »

_________________
SUGAR ≈  I GOTTA GET ONE LITTLE TASTE
Won't you come and put it on on me ?
Oh right here, cause I need little love and little sympathy. Yeah you show me good loving make it alright. Need a little a sweetness in my life.  Maroon 5

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Walsh

avatar

MESSAGES : 199
INSCRIPTION : 21/10/2014
AVATAR : Ian Somerhalder
DOUBLE COMPTE :
PSEUDO : Starfire
STATUT : Je tombe en morceaux Je respire à peine Avec un coeur brisé Qui bat encore Dans la douleur Il y a la guérison Dans ton nom Je trouve du sens Alors je m'accroche, Je m'accroche tout juste à toi. Sinon je suis marié et père d'une petite fille

MORE ABOUT YOU
Désirs: Retrouver ma famille, Pardonner à Lydia, Réussir dans mon travail, un verre de Whisky, de la solitude, passer du temps avec Arielle ma petite fille ... oublier ..
Répertoire:

MessageSujet: Re: I have understood that without you, I was nothing more - Lydia   Jeu 4 Déc - 22:15

J'avais eu beaucoup de mal arriver jusqu’à la maison, le regard troublé par des larmes, la douleur, le mal-être, cette fois je crois que j’étais tombé plus bas que terre, j'avais mal terriblement mal. Une fois arrivé devant la porte j'avais mis un certain temps avant de me décider à frapper contre celle-ci. C'etais ridicule, Lydia devait surement dormir à cette heure si et je ne voulais en aucun cas la déranger et puis quand l'état que j’étais elle refuseraié surement de me parler. Me retenant contre la montant de la porte pour éviter de tomber, la porte finit par s'ouvrir, même si la lumière n'était pas très forte, j'avais l’impression d'être aveuglé, levant les yeux vers elle, j'arrivais à peine à dire quelque chose. - Lydia ... Ce qui m’était arrivé ? essayant de trouver les mots pour lui expliquer, je m'approchais doucement d'elle. - Deux gars ... ils mon tabassé .. mais ça va .. Non rien n'allait en réalité, j'étais loin d'allais bien et elle avait dû s'en rendre compte tous de suite. Lorsqu'elle me saisit par les épaules, je redescendis sur cet avant d'entrer avec elle. Me tenant par le mur avant d'arriver dans le salon, je me laisser tomber dans le canapé, la main toujours plaqué sur le ventre. - Il fallait que je te voie, je dois te parler ! Passant le dos de ma main contre ma lèvre pour en essuyez le peu de sang. Je me redressais doucement avant de saisir sa main. - Lydia ... Je n'osais pas la toucher, j'avais saisi sa main que j'avais tout de suite lâchée pour la fixer droit dans les yeux. Passant une main sur mon visage douloureux, je repris doucement. - Je me suis rendu compte que j'arrivais pas sans toi, j'ai besoin de toi Lydia, j'ai tellement besoin de toi. Au final je n'avais pas réussi à garder mes distances, les larmes toujours aux j'avais finit par m’effondrer dans ses bras complètement anéantis et perdus. La serrant contre moi, j'en avais même oublié la douleur que j'avais dans le ventre. Reculant doucement pour voir son visage, son si doux visage. Maintenant il fallait avoir le courage de lui dire ce que j'avais faits.

_________________
I don't mind spending everyday, out on your corner in the pouring rain, look for the girl with the broken smile, ask her if she want to stay awhile, and she will be loved
She will be loved
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Walsh
✰ ARE WE ALL LOST STARS ?
avatar

MESSAGES : 521
INSCRIPTION : 07/09/2014
AVATAR : Sarah M. Gellar
DOUBLE COMPTE : Mason Bowman
PSEUDO : MIDSPRING ROSE (julia)
STATUT : mariée et maman d'une petite Arielle

MORE ABOUT YOU
Désirs: Une Pina Colada, un câlin d'Arielle, un verre de vin, passer du temps en amoureux avec Ethan, de nouveaux escarpins, avoir un garçon.
Répertoire:

MessageSujet: Re: I have understood that without you, I was nothing more - Lydia   Jeu 4 Déc - 23:12

Le pan de mur à l’entrée de l’appartement aidé visiblement Ethan à tenir encore debout. J’étais complètement surprise de le voir dans un tel état mais aussi inquiète. Il m’expliqua avec une difficulté certaine, que deux hommes l’avaient frappés. Décidément, cela était en train de devenir une habitude ? Je n’arrivais pas à comprendre comment et pourquoi il avait put en arriver là. Lui qui n’était pas bagarreur. Blessé et à bout de force, je l’aida à se traîner jusqu’au canapé où il prit ma place, juste après que j’eu débarrassé le plaid, l’envoyant valser à terre. La main toujours sur son ventre, les yeux animés d’une lueur qui m’était jusque alors inconnue, il m’avoua qu’il fallait qu’il me voit. Il devait me parler. Ses mots, son entrain malgré l’état dans lequel il se trouve me laissaient perplexe. J’avais l’impression qu’il avait bu. Il passa une main sur son visage encore ensanglanté, et saisie ma main alors que j’allais partir en direction de la salle de bains. « Lydia ... » Aussi vite qu’il l’avait saisie, il relâcha ma main qui retomba le long de mon corps. Nos regards se saisissèrent l’un de l’autre. « Je vais aller chercher de quoi te soigner dans la…. » Il me coupa, pour reprendre d’un ton plus lent, plus doux. « Je me suis rendu compte que j'arrivais pas sans toi, j'ai besoin de toi Lydia, j'ai tellement besoin de toi. » On ne peut plus surprise, je m’étais agenouillé à sa hauteur, les mains posées sur ses cuisses. Son regard embué, me fit me rendre compte que le mien l’était à présent également. Il vint se caler dans mes bras, m’entourant des siens. Il me serra, certainement aussi fort que son état le lui permettait. Je n’osais pas en faire autant. Comment devais-je prendre ces paroles ? Ces mots ? Alors qu’il ne semblait pas dans son état normal. Alors qu’il était blessé. Aussi bien physiquement que moralement. Il mit fin à notre étreinte et se recula légèrement, faisant se retrouver nos regards. « Ethan je… moi aussi j’ai besoin de toi. Je serai toujours là pour toi. T’es mon amour. Sa changera jamais ! » Je passais avec délicatesse une main sur son visage meurtrie. Si il n’avait pas été blessé je l’aurais embrassé. Mais je ne voulais pas lui faire mal. « Tu veux pas que j’appel un médecin ? T’as vraiment l’air mal au point. »

_________________
SUGAR ≈  I GOTTA GET ONE LITTLE TASTE
Won't you come and put it on on me ?
Oh right here, cause I need little love and little sympathy. Yeah you show me good loving make it alright. Need a little a sweetness in my life.  Maroon 5

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Walsh

avatar

MESSAGES : 199
INSCRIPTION : 21/10/2014
AVATAR : Ian Somerhalder
DOUBLE COMPTE :
PSEUDO : Starfire
STATUT : Je tombe en morceaux Je respire à peine Avec un coeur brisé Qui bat encore Dans la douleur Il y a la guérison Dans ton nom Je trouve du sens Alors je m'accroche, Je m'accroche tout juste à toi. Sinon je suis marié et père d'une petite fille

MORE ABOUT YOU
Désirs: Retrouver ma famille, Pardonner à Lydia, Réussir dans mon travail, un verre de Whisky, de la solitude, passer du temps avec Arielle ma petite fille ... oublier ..
Répertoire:

MessageSujet: Re: I have understood that without you, I was nothing more - Lydia   Ven 5 Déc - 9:03

Une fois dans l'appartement, je me sentir un peu mieux ... Lydia était là maintenant et elle était également très surprise de me voir, surtout dans un tel état. Et elle avait raison d'être surprise, ce n’était pas mon genre de me retrouver dans un tel état, je n’étais pas quelqu'un de violent qui aimait se battre et encore moins un drogué moins que rien. Le regard encore embué de lames, je finis par me retrouver sur le canapé du salon, la main toujours posée contre mon ventre, j'avais saisi la main de Lydia, je ne voulais pas qu'elle s'en aille, j'avais besoin d'elle auprès de moi rien de plus. Lorsqu'elle fut à ma hauteur je la fixais droit dans les yeux avant de m’effondrer dans ses bras, lui avouant que sans elle, je n’étais plus rien. Reculant doucement pour apercevoir de nouveau son visage, l'une de ses mains vint me caresser la joue avec une infinie tendresse, fermant doucement les yeux à son contact, je fus rassuré par ce qu'elle venait de me dire, jamais elle ne me laisserait tomber, mais je n’étais pas réellement sûr qu'elle ne changerait pas d'avis. - Comment est-ce que tu fais ? Pour aimer un homme qui ne ressemble plus à rien ... tu es tellement forte à comparer à moi ! Je t'aime Lydia. Souriant légèrement, je hochais la tête de façon négative, pas de médecin, il n'y avait rien de grave dans mes blessures, ce n’était que des coups. - Non, ça devrait aller ... je vais aller à la salle de bain nettoyer tout ça et ça ira mieux. Mais ce n'est pas de ça que je voulais parler, tu sais, l'autre fois tu m'as demandé ce que c'était ses marques sur mes avants bras.

Je n'arrivais pas à croire que j'allais lui dire, enfin il me fallait encore un peu de courage pour y arriver. Baissant doucement la tête avec un léger soupir je repris doucement. - Je ... c'était des traces de piqûres. Je me drogue, enfin je ne suis pas accro comme avant mais ... j'avais besoin de quelques choses pour oublier et c'est le seul remède que j'ai trouvé pour ne pas devenir fou. Elle me lançait un de ses regards ... je faisais tellement peine à voir et surtout avec ce que je venais de lui dire. Je m'attendais à ce qu'elle réagisse mal, qu'elle me demande de partir. Elle n'avait jamais su pour mon passé de l'ado drogué et sans aucune limite, je ne lui en avais jamais parlé, par peur qu'elle le prenne mal. Saisissant ses mains dans les miennes je ma fixais avec un regard désolé et triste. - Je suis vraiment désolé Lydia, je voulais t'en parler, mais je n'ai jamais eu le courage de te l'avouer, j'avais tellement peur de te perdre.Ne voyant aucune réaction de son par je baissais légèrement la tête, avant de me lever et d'aller à la salle de bain, essayant de faire le moins de bruit possible pour ne pas réveiller Arielle. Une fois dans la salle de bain, je refermais la porte doucement derrière mon passage, j'avais l’impression de revivre la même scène, le soir où Lydia m'avait annoncé qu'elle me trompait, mais cette fois les rôles étaient inversés. Cherchant dans les placards de quoi me soigner, je finis par trouver des compresses. L’appliquant doucement sur mes blessures je grimaçais de douleur. Le regardant dans le miroir, je repensais également à la voix de Damian, je ne ressemblais plus à rien, j'avais détruit tout ce que j'avais construit, Lydia, Arielle ... Arielle oui si elle me voyait dans cet état elle ne comprendrait surement pas. Et Lydia ? que devait elle penser de moi ?

_________________
I don't mind spending everyday, out on your corner in the pouring rain, look for the girl with the broken smile, ask her if she want to stay awhile, and she will be loved
She will be loved
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Walsh
✰ ARE WE ALL LOST STARS ?
avatar

MESSAGES : 521
INSCRIPTION : 07/09/2014
AVATAR : Sarah M. Gellar
DOUBLE COMPTE : Mason Bowman
PSEUDO : MIDSPRING ROSE (julia)
STATUT : mariée et maman d'une petite Arielle

MORE ABOUT YOU
Désirs: Une Pina Colada, un câlin d'Arielle, un verre de vin, passer du temps en amoureux avec Ethan, de nouveaux escarpins, avoir un garçon.
Répertoire:

MessageSujet: Re: I have understood that without you, I was nothing more - Lydia   Sam 13 Déc - 20:03

Au contact de ma main sur son visage, je put voir Ethan fermer ses yeux rougis. Mes doigts glissèrent lentement sur sa joue encore brulante avant que je ne les retire, arrivé à hauteur de son cou. Comment je faisais pour l’aimer ? Quelle question ! Après dix ans de mariage, cet homme me surprenait encore. C’était moi qui avait merdé, qui avait mis en danger notre couple et c’est lui qui se demander comment je faisais pour l’aimer. Comment je faisais pour être aussi forte. Alors que j’étais bien loin de l’être. J’avais cédé à la tentation, cédé à mes pulsions en ne me basant que sur des illusions. « C’est ton amour qui me rend si forte que je le peux Ethan, c’est notre fille. Mais je ne suis pas si forte que ça…tu le sais bien. Mais ce qui est certain c’est que je t’aime. Je t’aime comme personne et quoi qu’il advienne, sa ne changera jamais ! » Il sourie légèrement, sans doute avec une certaine difficulté et hoche la tête de gauche à droite. Il ne voulait pas de médecin. Selon lui un passage dans la selle de bains pour nettoyer tous ça serait suffisant. Et puis il ramena la discussion sur celle qu’ils avaient eu dans sa chambre d’hôtel la dernière fois qu’ils s’étaient vus. Il voulait parler. Il en avait visiblement, plus que besoin.

Je voyais bien dans son regard, dans son attitude, aussi étrange qu’elle pouvait me paraître ce soir, qu’il hésitait. Il hésitait à me dire ce qu’il avait à dire. Si il y avait put avoir un rapport à ces marques sur ces bras, j’aurais put penser que pour se venger, pour apaiser sa douleur, il avait été voir une autre femme, bien je ne pense pas que ce soit son genre, mais je ne le pensais pas. Après un soupir lui donnant comme un élan de courage, il releva la tête vers moi, toujours accroupi devant lui, et repris la parole : « Je ... c'était des traces de piqûres. Je me drogue, enfin je ne suis pas accro comme avant mais ... j'avais besoin de quelques choses pour oublier et c'est le seul remède que j'ai trouvé pour ne pas devenir fou. » Je devais sans doute le regarder d’une manière prononcée. Je n’étais pas en colère, je ne lui en voulais pas, non. En fait j’avais du mal à le croire. Tellement de mal à concevoir une telle chose. Ethan se droguer ? Dans n’importe quelle détresse dans laquelle il puisse se trouvait, c’était impensable. Il saisie mes mains dans le siennes et me regarda avec ce regard. Celui qui disais à quel point il était désolé, à quel point il s’en voulait et il se sentait mal. « Je suis vraiment désolé Lydia, je voulais t'en parler, mais je n'ai jamais eu le courage de te l'avouer, j'avais tellement peur de te perdre. » Ces dernières paroles me fit poser de nouvelles questions. Il n’a jamais eu le courage de m’en parler, il avait peur de me perdre…cela remontait donc à plus loin que notre dispute ? J’étais abasourdie, perdue, surprise…je ne savais plus quoi penser et encore moins comment réagir. J’étais censé faire quoi ? Lui hurler dessus ? Lui en vouloir ? Lui dire que ce n’est rien ? Je ne sais pas. Mes mains glissèrent des siennes, et je me relevais avant de faire quelques pas dans la pièce. Je réfléchissais, j’encaissais. Et puis je pensais à Arielle, qui dormait à côté. Ethan se leva à son tour, avec difficulté et se dirigea vers le couloir. Je devinais vers quelle pièce il allait. Celle qui me laissait encore aujourd’hui, un souvenir amer. Après quelques secondes, je fis le même chemin que lui. La porte de la salle de bain était fermée. Je posais ma main sur la poignée et l’ouvrait doucement. Je découvrais un Ethan à l’air abattue, des compresses sur ses blessures. Je repoussais la porte et m’avançais vers lui. « T’es mon mari. Tu es l’une des personnes pour qui je serai prête à tuer s’il le fallait. » Je m’approchais un peu plus de lui, défiant son regard. Le mien était emplie d’une ferveur incontrôlable. « Je veux t’aider. T’aider à oublier, à arrêter cette merde ! Je veux te retrouver Ethan. » Mon visage était au plus près du sien. Je crevais d’envie de me blottir contre lui, de sentir ses bras autour de moi, ses lèvres contre les miennes, mais je voulais être sérieuse. « Mais, il ne doit plus y avoir de secret entre nous. Plus aucun. » J’avais envie qu’il m’explique, qu’il me dise tout. Je ne voulais plus de secret entre nous. Aussi bien de son côté que du mien. Ce que nous traversons depuis des semaines est bien la preuve que nous sommes chacun capable d’encaisser les choses, même si c’est difficile, même si sa fait mal. J’attrapais une compresses sur laquelle je fis couler de l’eau et mis un peu de savon. J’appliquais cette compresse sur son visage. Je la fit glisser doucement sur ses blessures, et au-delà…sans y prêter une réelle attention, me focalisant sur son regard trouble. Finalement je vins doucement rattacher mes lèvres aux siennes.

_________________
SUGAR ≈  I GOTTA GET ONE LITTLE TASTE
Won't you come and put it on on me ?
Oh right here, cause I need little love and little sympathy. Yeah you show me good loving make it alright. Need a little a sweetness in my life.  Maroon 5

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Walsh

avatar

MESSAGES : 199
INSCRIPTION : 21/10/2014
AVATAR : Ian Somerhalder
DOUBLE COMPTE :
PSEUDO : Starfire
STATUT : Je tombe en morceaux Je respire à peine Avec un coeur brisé Qui bat encore Dans la douleur Il y a la guérison Dans ton nom Je trouve du sens Alors je m'accroche, Je m'accroche tout juste à toi. Sinon je suis marié et père d'une petite fille

MORE ABOUT YOU
Désirs: Retrouver ma famille, Pardonner à Lydia, Réussir dans mon travail, un verre de Whisky, de la solitude, passer du temps avec Arielle ma petite fille ... oublier ..
Répertoire:

MessageSujet: Re: I have understood that without you, I was nothing more - Lydia   Lun 15 Déc - 12:30

Je me sentais si faible, et j'avais horreur de ressentir cette sensation, j'avais horreur d'être aussi mal et surtout face à Lydia. J'avais enfin réussi à lui parler de ce problème de drogue que j'avais en ce moment mais ça n'avait pas été choses faciles car c'est assez compliquer d'en parler. Surtout que ce n'était pas récent ... j'avais réussi à m'en passer une première fois mais serais-je capable pour une seconde fois ? Après avoir fui dans la salle de bain, que pouvait elle bien penser de moi encore une fois . Je n’étais plus vraiment l'Ethan qu'elle connut mais plutôt un Ethan bien différent de l'avocat irréprochable que j’étais. Mon problème de drogue remontait à bien plus longtemps que notre dispute, elle remontait à mon adolescence. Le gamin pourri gâté que j’étais ... Une fois dans la salle de bain je ne me sentais pas réellement mieux. J'avais l’impression de lui mentir encore, de la perdre et si je la perdais, je perdrais aussi Arielle, chose que je ne supporterais pas. Passant une compresse sous l'eau, je reposais mon regard sur le miroir pour y déposer sur ma blessure. Grimaçant doucement, je me regardais de nouveau, j'avais l’impression de revoir le jeune Ethan qui revenait de ses soirées un peu trop arrosé, Damian, et tous ses mauvais souvenirs. Fermant les yeux en baissant légèrement la tête en soupirant. J'entendis les pas de Lydia approcher derrière la porte avant de la voir entrer. Je n'osais pas dire un mot, j'avais surtout peur qu'elle demande des explications et qu'elle soit en colère, pourtant le son de sa voix ne semblait pas énervé, mais plutôt doux. Posant mon regard sur elle, après m'être retourné. Ce qu'elle venait de dire me fit doucement sourire, mais pourtant je n’étais pas rassuré. - Tu n'auras jamais à tuer pour me garder ... pas à ce point. La voyant s'approchais, j'avais envie de partir en courant à l'opposer, même si j'avais envie d'être auprès d'elle, j'avais honte de moi.

Elle voulait m'aider, m'aider à aller mieux, arrêter cette merde et surtout redevenir celui que j'étais. Baissant doucement la tête, son visage se trouvait si proche du mien, que c'était assez déstabilisant ... je ne savais pas quoi lui répondre, j'avais envie de m'en sortir pour elle et Arielle. - Je veux m'en sortir Lydia, il n'y a que toi qui peux m'aider ... je te promets, plus secret entre nous ! Lorsqu'elle appliqua la compresse sur ma blessure, je fis une légère grimace de douceur. Mais lorsque je sentis ses lèvres posées contre les miennes j'eus l’impression de ne plus rien ressentir. Plus aucune douleur, plus aucun sentiment à part celui du bien-être. Déposant une main contre sa taille, je prolongeais ce baiser quelques secondes avant de reculer mon visage. Mon regard était tellement désolé et triste. - J'ai déjà eu des problèmes avec la drogue lorsque j’étais plus jeune, j’étais adolescent, con et complètement pourri gâté. Au lycée, j'ai faits la connaissance d'un mec, Damian ... il est devenu mon meilleur ami, c'est lui qui m'a fait tomber dans la drogue. Pendant toute ma période au lycée j'ai pris cette merde, j'ai enchaîné les soirées arrosées et autres ... J’étais accro. Puis un jour, Damian et moi ont à eux un accident de voiture, et il est resté dans le coma plusieurs mois. J'ai longtemps été le voir ... mais il n'avait aucun signe d'amélioration de son état ... alors j'ai cessé d'aller se voir ... j'ai suivi une cure de dés intox, ce n'étais pas facile, puis je t'ai rencontré, alors j'ai eu envie de m’accrocher, d'aller mieux. Reprenant doucement mon souffle je me détournais d'elle pour aller m'asseoir sur le bord de la baignoire. Me penchant légèrement en avant je repris doucement. - Puis il y a eu Arielle, alors je me suis promis je ne plus jamais de recommencer. Seulement ... lorsque j'ai appris que tu ... tu m'avais trompé, j'ai ... je n'ai pas trouvé d'autre moyen pour aller mieux. Alors un soir que je me trouvais dans Bar, j'avais un peu trop bu et j'ai recommencé. J'ai honte Lydia si tu savais ! Levant les yeux vers elle, je saisis ses mains dans les miennes, le redressant de nouveau. J'avais besoin d'elle, besoin qu'elle soit là pour m'aider, tous comme elle avait besoin de moi. Glissant ma main sur sa joue, j'allais déposer un baiser sur le coin de ses lèvres. - Tu sais tous, voilà l'histoire du Ethan jeune et con, il n'a rien à voir avec celui que tu connais. Je n'ai pas toujours était l'homme responsable, sur de lui ... je ne voulais pas que tu connaisse ce Ethan que j'etais avant !

_________________
I don't mind spending everyday, out on your corner in the pouring rain, look for the girl with the broken smile, ask her if she want to stay awhile, and she will be loved
She will be loved
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Walsh
✰ ARE WE ALL LOST STARS ?
avatar

MESSAGES : 521
INSCRIPTION : 07/09/2014
AVATAR : Sarah M. Gellar
DOUBLE COMPTE : Mason Bowman
PSEUDO : MIDSPRING ROSE (julia)
STATUT : mariée et maman d'une petite Arielle

MORE ABOUT YOU
Désirs: Une Pina Colada, un câlin d'Arielle, un verre de vin, passer du temps en amoureux avec Ethan, de nouveaux escarpins, avoir un garçon.
Répertoire:

MessageSujet: Re: I have understood that without you, I was nothing more - Lydia   Ven 9 Jan - 19:41

était compliqué depuis quelques temps, dans nos vies, dans nos affects, dans nos corps. Pourtant ce soir, à cet instant où nos lèvres se cherchaient, j’avais l’impression que finalement, tout était simple. Comme si tout était déjà écrit d’avance. Ethan avait besoin de moi, besoin de mon aide, de mon soutien et surtout de cet amour inconditionnel que je lui portais. Il me promettais qu’ils n’y aurait plus de secrets entre nous, je m’en fis moi-même également le promesse. Je ferai tout pour lui, tout pour le sortir de la dedans. Tout pour garder notre mariage à flot, tout pour qu’on soit heureux. Ensemble. Nos lèvres s’étaient enfin retrouvées lorsque je sentis une main sur ma taille, une main me rapprochant encore davantage d’Ethan. A ce moment plus rien existait autour de nous, si ce n’est notre fille. Ce baiser dura un instant, l’instant d’une nouvelle promesse scellée par ce dernier et Ethan recula son visage, plongeant son regard dans le mien. Je lisais en lui une certaine tristesse. Il se confia alors un moi, des confidences que je n’aurais jamais imaginé avoir. Je n’aurais pas put penser qu’Ethan avait eu un tel passé avant notre rencontre. Il était si différent de celui qu’il semblait avoir été. Un jeune paumé, trop gâté, se tournant vers la drogue et ce qui peut en découler. Il était devenu accro, suivant celui qui était à l’époque son meilleur ami, ce Damian. Lorsqu’il prononça son nom je lu dans son regard de la peur en plus de la tristesse. Ce Damian est tombé dans le coma après un accident de voiture où ils étaient tous les deux, ce qui avait fini par permettre a Ethan d’entamer une cure de désintoxication. Et c’est visiblement juste après que nous nous sommes rencontrés. D’après ce que j’ai compris, notre rencontre l’à aider à la maintenir à flot. A lui donner envide de s’accrocher. Ethan alla s’assoir sur le bord de la baignoire, à bout de souffle il était également à bout de force. Après un dernier regard emplie d’empatie vers mon mari, je vins prendre place à ses côtés avant qu’il ne reprenne. « Puis il y a eu Arielle, alors je me suis promis je ne plus jamais de recommencer. Seulement ... lorsque j'ai appris que tu ... tu m'avais trompé, j'ai ... je n'ai pas trouvé d'autre moyen pour aller mieux. Alors un soir que je me trouvais dans Bar, j'avais un peu trop bu et j'ai recommencé. J'ai honte Lydia si tu savais ! » Il leva alors les yeux vers moi avant de ne saisir mes mains dans les siennes. J’avais les larmes aux yeux. J’avais encore tellement honte, honte de ce que j’avais fait. Honte d’avoir ainsi poussé Ethan a replonger dans la drogue. C’était indéniablement ma faute. « T’as pas à avoir honte. C’est moi qui ait terriblement honte. Je m’en veux tellement de t’avoir fait ça Ethan. » Je serrais ses mains dans les siennes, comme pour appuyer mes propos. Une de ses mains les quittèrent pour venir caresser ma joue du bout des doigts. Aussitôt, les lèvres d’Ethan viennent à peine effleurer les miennes. « Tu sais tous, voilà l'histoire du Ethan jeune et con, il n'a rien à voir avec celui que tu connais. Je n'ai pas toujours était l'homme responsable, sur de lui ... je ne voulais pas que tu connaisse ce Ethan que j'etais avant ! » « Je l’aurais aimé quand même. Tu sais ce qui m’a le plus plût le soir où on s’est rencontré ? C’est cette lueur dans tes yeux. Ce brun de malice et cet air sûr de toi que tu avais. Sans parler de tes yeux en même. » Je lâchais un petit rire. J’étais heureuse, rassurée. J’allais retrouver mon mari. J’allais tout faire pour et toutes les cartes pour se faire étaient à présent entre mes mains. Je pris aussitôt Ethan dans mes bras, oubliant pour un temps sa blessure. « Merci. Merci de m’avoir confié ton histoire. Merci de me faire confiance. Je ferai tout pour t’aider. » J’aurais aimé que nôtre étreinte dure une éternité mais la réalité nous rattrapait. « Si tu veux pas de médecin, restes ici au moins cette nuit. Je veillerai sur toi. Je te laisse la chambre. » Je me relevais tout en quittant pas des yeux Ethan. Je lui avais promis et je voulais plus que tout être là pour lui et l’aider à affronter tout ça. Qu’on l’affronte ensemble. Une petite question me taraudais mais j’hésitais à la poser. En même temps, il fallait que je le fasse pour vraiment l’aider. Bredouillant un peu je me lançais. « Est-ce que, tu en as sur toi ? Je veux dire…de la drogue ? » Je ne lui demandais pas ça pour le juger. Non, au contraire. Si il en avait, je voulais la détruire pour ne pas risquer qu’il l’utilise.

_________________
SUGAR ≈  I GOTTA GET ONE LITTLE TASTE
Won't you come and put it on on me ?
Oh right here, cause I need little love and little sympathy. Yeah you show me good loving make it alright. Need a little a sweetness in my life.  Maroon 5

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Walsh

avatar

MESSAGES : 199
INSCRIPTION : 21/10/2014
AVATAR : Ian Somerhalder
DOUBLE COMPTE :
PSEUDO : Starfire
STATUT : Je tombe en morceaux Je respire à peine Avec un coeur brisé Qui bat encore Dans la douleur Il y a la guérison Dans ton nom Je trouve du sens Alors je m'accroche, Je m'accroche tout juste à toi. Sinon je suis marié et père d'une petite fille

MORE ABOUT YOU
Désirs: Retrouver ma famille, Pardonner à Lydia, Réussir dans mon travail, un verre de Whisky, de la solitude, passer du temps avec Arielle ma petite fille ... oublier ..
Répertoire:

MessageSujet: Re: I have understood that without you, I was nothing more - Lydia   Dim 11 Jan - 21:05

C'était assez compliqué de lui avouer mon passé, de lui dire que je n'avais pas toujours été cet Ethan qu'elle a toujours connu. Maintenant lorsque j'y repensais, j'avais toutes mes raisons de détester cet Ethan que j'étais bien avant de rencontrer Lydia. C'était en partie grâce à elle que j'avais remonté la pente pour me reprendre, j'en avais jamais parlé auparavant avec qui que ce sois ... et Lydia était bien la dernière personne avec qui j'avais envie d'en parler mais après tout ... nous étions mariés et elle avait le droit de savoir. J'avais toujours fait en sorte qu'elle ne l'apprenne jamais mais la vie ne va jamais dans le sens qu'on veut. J'avais finit par m'asseoir sur le côté de la baignoire pour tous lui avouer, ce n'étais pas chose simple mais d'un côté je me sentais mieux vraiment mieux. Saisissant ses mains dans les miennes je fixais son regard rempli de larmes, et ça me faisait mal au cœur de la voir comme ça. - Non, j'aurais du t'en parler avant, et puis ce qui est fait et fait-on ne peut pas revenir en arrière et je veux qu'aient oublié tout ça Lydia. Effleurant doucement ses lèvres, elle m'aurait quand même aimé ? souriant doucement malgré la petite douleur que je ressentais sur le visage. J'étais à la fois rassuré et amusé par ce qu'elle venait de dire. - Je sais, j'ai un regard assez frappant, moi ce qui m'a plus chez toi c'est ... je sais pas lorsque je t'ai vue enfin je t'ai tout de suite remarqué. Tu n'es entrée dans cette pièce avec un tel grâce que, ce sourire, la douceur de ce regard vert, la façon dont tes cheveux bougeaient. Ce petit sourire timide que tu avais la première fois que nous nous sommes parlé ! Je voulais bien sur parler de ce petit sourire qu'elle venait de faire juste avant de me prendre dans ses bras. Grimaçant à cause de la douleur, je répondis à son étreinte, ça me faisait tellement du bien de la sentir présente auprès de moi, qu'elle soit là, la sentir contre moi. - Tu es bien la seule en qui je peux avoir confiance ! même si je ne voulais pas que tu connaisses ce côté de moi ! J'aurais également aimé la garder contre moi plus longtemps mais resté enlacé dans la salle de bain ne changerais rien du tout. Reculant doucement en hochant la tête, je ne pouvais pas refuser sa proposition d'autant plus qu'elle ne m'aurait pas laissé partir. - Merci ! La fixant toujours du regard, elle finit par ce lever, faisant de même pour me regarder de nouveau dans me miroir pour voir les quelques blessures. Je ne lui en voulais pas de me poser cette question, c'étais compréhensif. Fixant son reflet dans le miroir je pris le temps avant de lui répondre. Me retournant face à elle je repris. - Non, je n'en ai plus ou peut-être dans mes affaires dans la voiture ... mais pas sur moi non ! Sortant de la salle de bain avec elle pour aller rejoindre la chambre, j'avais comme un sentiment nostalgique, ça me faisait bizarre de revenir ici. Restant quelques instants immobiles face à ce grand lit. Revenant à moi, je fixais Lydia chercher une couverture pour aller dans le salon, mais a vrai dire je n'avais pas envie de passer une nuit encore loin d'elle. Saisissant sa main avant qu'elle ne quitte la chambre, je plongeais de nouveau mon regard dans le sien. - Reste avec moi ...

_________________
I don't mind spending everyday, out on your corner in the pouring rain, look for the girl with the broken smile, ask her if she want to stay awhile, and she will be loved
She will be loved
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Walsh
✰ ARE WE ALL LOST STARS ?
avatar

MESSAGES : 521
INSCRIPTION : 07/09/2014
AVATAR : Sarah M. Gellar
DOUBLE COMPTE : Mason Bowman
PSEUDO : MIDSPRING ROSE (julia)
STATUT : mariée et maman d'une petite Arielle

MORE ABOUT YOU
Désirs: Une Pina Colada, un câlin d'Arielle, un verre de vin, passer du temps en amoureux avec Ethan, de nouveaux escarpins, avoir un garçon.
Répertoire:

MessageSujet: Re: I have understood that without you, I was nothing more - Lydia   Ven 23 Jan - 20:32

Parler ainsi du soir de notre rencontre ne faisait que raviver une certaine nostalgie en moi. Moi qui à cette époque ne croyait pourtant pas au coup de foudre, au moment où mon regard avait croisé celui d’Ethan, j’avais sût que je ne pouvais pas passer à côté de lui sans ne rien faire. J’ai très vite cru en nous, au couple que nous avons ensuite formé mais j’étais à dix mille lieux d’imaginer que nous serions à ce point complémentaire. Jamais je n’aurais cru qu’il était possible d’aimer quelqu’un de cette manière, de tout son cœur, sans que cet amour ne s’essouffle au fil des années. Et pourtant, si. Encore aujourd’hui, les épreuves que nous tentons de surmonter nous le prouvent. Ethan gardait apparemment confiance en moi, j’en étais gêné face à mon récent écart de conduite que je ne pouvais déjà oublier.
Il m’avait tout avoué, son passé, sa rechute présente. Il voulait de mon aide, il en avait besoin. Alors je compte bien tout faire pour le sortir de là dedans. Tout faire pour faire revivre nôtre couple au passage. Tout faire pour que Arielle retrouve son papa, pour qu’elle retrouve ses deux parents raide dingue l’un de l’autre. « Non, je n'en ai plus ou peut-être dans mes affaires dans la voiture ... mais pas sur moi non ! » C’était déjà ça. Une preuve en soit qu’il essayait vraiment d’arrêter avec cette merde. Juste pour couper toute tentation possible, j’irais demain chercher dans sa voiture et détruire ce que je trouverai. « Bien. » Lui glissais-je simplement tout en lui souriant timidement. C’était après tout un sujet délicat et je n’avais pas l’habitude d’y avoir à faire. Bien sûr, moi aussi j’ai eu ma petite période de rébellion, moi aussi j’ai déjà touché à la drogue mais pas au point d’en être accroc. Nous sommes sortis ensemble de cette pièce trop étroite et trop emplie de souvenirs douloureux pour aller dans la chambre. Celle qui jusqu’à il y à peu, était notre chambre à tout les deux. Ce soir elle serait la sienne. Ce n’est pas un problème pour moi, j’ai pris l’habitude de dormir dans le canapé. Après avoir attrapé une couverture, je me dirigeais vers le pas de la porte lorsque Ethan saisit ma main. Ce contact inopiné me fit frémir. Relevant la tête vers lui, mon regard se noya irrémédiablement dans le sien. « Reste avec moi ... » Son regard était à la fois tendre et perdu. Je sentais qu’il avait besoin de moi. Pourtant je ne savais pas vraiment quoi faire. Je ne voulais pas trop brusquer les choses entre nous. Et puis surtout, les prochains jours, il allait passer par divers étapes, à commencer par l’état de manque. « Tu es sûr ? » Le questionnais-je alors que mon corps s’était déjà rapproché du sien. Je crevais d’envie d’une nuit dans ses bras. Désarmée face à son regard et à l’once du sourire tiraillant sensiblement ses lèvres, je posais une main sur son visage martyrisé.

_________________
SUGAR ≈  I GOTTA GET ONE LITTLE TASTE
Won't you come and put it on on me ?
Oh right here, cause I need little love and little sympathy. Yeah you show me good loving make it alright. Need a little a sweetness in my life.  Maroon 5

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Walsh

avatar

MESSAGES : 199
INSCRIPTION : 21/10/2014
AVATAR : Ian Somerhalder
DOUBLE COMPTE :
PSEUDO : Starfire
STATUT : Je tombe en morceaux Je respire à peine Avec un coeur brisé Qui bat encore Dans la douleur Il y a la guérison Dans ton nom Je trouve du sens Alors je m'accroche, Je m'accroche tout juste à toi. Sinon je suis marié et père d'une petite fille

MORE ABOUT YOU
Désirs: Retrouver ma famille, Pardonner à Lydia, Réussir dans mon travail, un verre de Whisky, de la solitude, passer du temps avec Arielle ma petite fille ... oublier ..
Répertoire:

MessageSujet: Re: I have understood that without you, I was nothing more - Lydia   Mar 3 Fév - 10:05

Je savais que quoi qu'il arrive, je pourrais toujours compter sur elle, Lydia était vraiment une femme exceptionnelle et j'aurais beaucoup de mal à devoir vivre sans elle, car déjà avoir passé ses jours loin d'elle m'avait fait comprendre à quel point elle était importante et surtout à quel point je l'aimais malgré ce qu'elle avait pu faire. Bien sur que je lui en voulais encore d'avoir été vers un autre homme que moi, mais il arrivait à passer au-dessus de tout ça car il l'aimait et il n'imaginait pas sa vie sans elle et encore moins sans Arielle. Assis sur ce rebord de baignoire, elle lui avait demandé s'il avait encore de la drogue sur lui, faisant un signe négatif de la tête pour lui prouver que non, enfin peut être dans la voiture ou dans son sac, en fait il n'en avait aucune idée et il s'en fichait puisqu'il ne voulait plus toucher à ça. Il avait accepté de passer la nuit avec elle, enfin à la maison. Lorsque je franchis la porte de la chambre, je ressentis comme un électrochoc, ça faisait tellement bizarre de se retrouver ici, avec elle. C'était assez difficile d’imaginer que j'étais ici dans cette chambre que j'avais choisi de quitter le soir où elle m'avait annoncé qu'elle m'avait trompé. Me retournant vers elle, je finis par lui attraper la main pour l'empêcher de partir, je ne voulais pas qu'elle s'en aille, je ne supporterais pas de passer une nuit loin d'elle, la tirant doucement vers moi, en lui demandant de rester, mon regard était plongé dans le sien, ma main serrait dans la sienne. Le contact de sa main contre ma joue me fit fermer les yeux doucement, ce geste d'une infinie douceur me faisait un bien fou et je mourais d'envie de dormir avec elle dans mes bras. - Oui, reste avec moi ... C'est tout ce que je demandais, qu'elle reste avec moi, là, maintenant et elle en mourrait surement d'envie tout comme moi. Déposant mon autre main contre sa taille, on visage approchait de plus en plus du sien afin de déposer un baiser contre ses lèvres. Oui j'avais besoin d'elle plus que jamais et je ne voulais plus la perdre ou être loin de celle que j'aime. Reculant doucement mon visage du sien, je reculais doucement vers le lit en l'attirant avec moi. Une fois la tête posée contre cet oreiller, je passais mes bras autour d'elle pour la rapprocher de moi doucement. Posant mon front contre le sien, je fermais de nouveau les yeux en souriant très doucement. - Je t'aime ... je ne veux plus n'être jamais séparé de toi !

_________________
I don't mind spending everyday, out on your corner in the pouring rain, look for the girl with the broken smile, ask her if she want to stay awhile, and she will be loved
She will be loved
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I have understood that without you, I was nothing more - Lydia   

Revenir en haut Aller en bas
 

I have understood that without you, I was nothing more - Lydia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I have understood that without you, I was nothing more - Lydia
» Cynydd ▬ And then her heart changed, or at least she understood it. The winter passed, and the sun shone upon her. [WIP]
» English can be weird. It can be understood through tough torough thought, though - Pv Céleste
» Lydia ϟ Quand mille personnes prennent la route, il en faut une pour prendre la tête.
» Plumes dérivant dans la brume [Serafim Vs Lydia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE MORNING AFTER :: MANHATTAN :: Greenwich village-