AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 we cannot be all heroes ~ w/Nora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aiden Wallace
THE BREATH THAT CAPTURED ME
avatar

MESSAGES : 1930
INSCRIPTION : 03/06/2013
AVATAR : Dylan Bruce
DOUBLE COMPTE : FE ◦ CB ◦ LB
PSEUDO : Mashed Woods ~ Justine
STATUT : Marié mais amoureux d'une autre.

MORE ABOUT YOU
Désirs: Retrouver Nora, se séparer de sa femme, fonder une famille, acquérir une nouvelle collection d'oeuvres d'art pour le MOMA, aller prendre un verre avec ses amis.
Répertoire:

MessageSujet: we cannot be all heroes ~ w/Nora   Dim 7 Déc - 20:13



"I think you are a lost queen
Let me serve you, serve you "


Fichue pluie pensa Aiden en se dirigeant vers l'hôpital. En ce samedi 6 décembre, il était en jour de repos et vu le temps dehors, il se serait bien passé de mettre le nez dehors. Savannah lui avait demandé d'aller chercher son ordonnance à l'hôpital qu'elle avait oublié la veille lorsqu'elle avait eut rendez vous avec son médecin. C'était des médicaments importants pour sa grossesse et elle ne pouvait pas attendre lundi pour y retourner, en mari serviable, Aiden s'était donc exécuté à aller chercher les fameux médicaments. Depuis qu'elle était enceinte, il avait du mal à lui refuser quoi que ce soit, il faisait au mieux pour que la grossesse se passe bien. Il s'était toujours promis de chérir la femme qui porterait son premier enfant, car il faut bien avouer que les femmes font le plus gros du travail. Même si Savy était loin d'être la femme avec qui il aurait imaginé avoir un enfant ses dernières semaines, il fallait qu'il l'accepte et qu'il fasse du mieux qu'il pouvait. Une fois à l'hôpital, c'était plutôt la panique, la pluie semblait avoir fait quelques ravages, Aiden se dirigea vers l'accueil obstétrique pour y retirer l’ordonnance en question. Il mit l'ordonnance dans sa poche avant de se diriger vers l’ascenseur, c'est à ce moment qu'il vit les portes s'entre fermer, courant à petit pas, il arriva juste à temps pour retenir la porte sous les yeux des quelques personnes qui se trouvaient dans ce dernier. Et c'est à ce moment qu'il l’aperçut, derrière tous ses grands messieurs en blouse blanche, Nora. Il croisa son regard et préféra l'éviter en regardant le sol, il était incapable de la regarder droit dans les yeux. Ça ne l'empêcha pas de la trouver aussi sublime, la pluie avait fait onduler quelques petites mèches de ses cheveux et elle était encore plus belle. Il se positionna donc en direction des portes, il ne pouvait pas affronter son regard, pas depuis qu'il lui avait dit en cette après midi d'octobre qu'il allait quitter Savannah pour finalement lui envoyer un simple sms le soir même en lui disant que tout était finit. Il en était malade de lui avoir fait ça, de lui avoir fait une promesse qu'il n'avait pas tenu, il avait d'ailleurs très souvent des crampes au ventre en y repensant. Le ding de l’ascenseur annonça le troisième étage, la foulée de médecin en sortit et comble de l'ironie, il ne restait plus que Nora et Aiden. L'atmosphère était assez pesante et alors que l'ascenseur reprit son chemin vers le rez de chaussée, la lumière s'éteignit d'un coup, il eut une petite secousse, suite à ça, l'ascenseur s'arrêta. Aiden n'eut pas le temps de réfléchir , ni une ni deux, il sortit son portable de sa poche pour faire un peu de lumière, il le dirigea vers Nora « Est ce que ça va ? » demanda t-il. C'était son réflexe, si ils n'avaient pas été aussi éloignés il l'aurait sûrement pris dans ses bras au moment de la secousse. Il avait beau avoir coupé tout contact avec elle, il l'aimait toujours et ferait tout pour la protéger.

_________________

I don't know just how it happened, I let down my guard. Swore I'd never fall in love again but I fell hard. Guess I should have seen it coming, caught me by surprise. I wasn't looking here I was going,I fell into your eyes. I'm addicted to you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sexandthecity.forumactif.org
Nora Smythe
─ i don't have a choice but i still choose you
avatar

MESSAGES : 577
INSCRIPTION : 24/05/2014
AVATAR : Sophia Bush
DOUBLE COMPTE : Gia ~
PSEUDO : Halstead ★ Blandine
STATUT : the heart wants what it wants, but now he's broken because of him

MORE ABOUT YOU
Désirs:
Répertoire:

MessageSujet: Re: we cannot be all heroes ~ w/Nora   Ven 19 Déc - 21:25


"And I am feeling so small
It was over my head
I know nothing at all"

{idk@tumblr / say something ~ a great big world}


Comment ai-je pu en arriver là ? Voilà ce que Nora ne peut s'empêcher de se demander. Assise là, à moitié vêtue, attendant qu'une personne vienne lui annoncer si sa vie va prendre un nouveau tournant ou non, la jeune femme s'interroge. Laissant son regard se perdre dans le paysage qu'elle peut apercevoir par la fenêtre, Nora se rend compte qu'elle n'a jamais été aussi effrayée de sa vie. La peur n'est pas une émotion qu'elle a l'habitude de ressentir et pourtant, à cet instant précis, chaque parcelle de son corps semble en être imprégné à son plus grand désarroi. Elle a toujours réussi à contrôler chaque pan de sa vie avec brio, elle voit désormais celle-ci s'effriter un petit peu plus chaque jour, transformant au passage ses certitudes en doutes qui ne la quittent pas. Elle qui avait l'habitude d'être une femme forte et indépendante n'est désormais plus que l'ombre d'elle-même, savant mélange entre un coeur meurtri et d'amertume. Tout ça, c'est à cause de lui, elle le sait, elle le pense. Il est peut-être injuste de le juger fautif pour tout, mais cela lui semble être plus facile, grâce à ça, son chagrin se transforme en rage et rend sa solitude moins difficile. Du moins, en apparence. Avant qu'il ne débarque dans sa vie, elle était bien, heureuse, elle enchaînait les relations sans lendemain avec facilité et son coeur ne battait que pour son travail, ce qui était à ses yeux bien suffisant. Mais il a fallu qu'il débarque dans sa vie avec son joli sourire et ses belles paroles, en un rien de temps, tout le petit monde de Nora a été chamboulé sans qu'elle ne s'en rende compte au début et lorsqu'elle l'a remarqué il était trop tard pour faire demi-tour, elle était dans cette relation à fond. Et maintenant qu'il n'est plus là, elle ressent un profond vide, une douleur et un chagrin immense, deux émotions qu'elle a toujours fuies avec véhémence. Elle ne reconnaît plus sa vie, elle ne sait plus quoi faire, chaque jour semble être un peu plus long que le précédent, ses gestes sont parfois maladroits tant elle semble ne plus avoir l'habitude de les faire. Elle sait que c'est ridicule et pourtant le constat est là, il était devenu son équilibre et maintenant, cet équilibre n'est plus là sans qu'elle n'est pue y faire quoi que ce soit. Elle pousse un profond soupir, battant des paupières plusieurs fois pour éviter à de nouvelles larmes de couler. Assez, elle a assez pleurer, elle est fatiguée de verser des larmes pour un homme qui l'a trahi et est parti sans lui faire face. Elle ne sait pas si c'est la porte qui s'ouvre ou le bruit à l'extérieur, mais la jeune femme sursaute, mettant un terme temporaire à ses pensées. Angoissée, elle regarde le docteur à la recherche de la réponse qu'elle attend depuis plusieurs minutes, mais l'expression du visage de ce dernier ne lui permet pas de savoir ce qu'il en ait, ce qui a pour effet de l'inquiéter davantage. Et bien, Madame Smythe, félicitations, vous êtes bel et bien enceinte ... La main de la jeune femme par un certain automatisme se pose sur son ventre, abasourdi par la réponse du vieil homme, qu'elle n'écoute plus réellement. Enceinte, elle est enceinte. Ce mot résonne à son oreille sans pour autant que cela lui semble réel, elle a l'impression d'être en plein cauchemar duquel elle voudrait se réveiller. Lorsque la main due dis docteur se pose sur la sienne, elle sursaute une nouvelle fois, l'atmosphère de la pièce semble s'être rafraîchi, elle frissonne au contact de la chaleur de l'homme en face d'elle, à qui elle sourit, sans que ce sourire n'atteigne ses yeux. Je vous remercie docteur. Vous pouvez vous rhabiller maintenant, n'oubliez pas de passer par le bureau pour vos rendez-vous. Je vous souhaite une bonne journée. Et sans un mot de plus, il s'est éclipsé, laissant le champ libre à Nora de se rhabiller, enfin pour pouvoir fuir cet endroit au plus vite. Si sa maison ne lui semble plus aussi conviviale qu'il y a un certain temps, celle-ci lui est tout de même plus sympathique que l'hôpital. En refermant le dernier bouton de son chemisier, elle remarque que le temps ne s'est pas calmé depuis son arrivée, c'est un sournois hasard que le temps soit aussi mauvais que l'état d'esprit dans lequel se trouve la brunette. Elle sort ensuite de la petite chambre d'examen et se dirige d'un pas rapide au bureau afin d'y prendre les rendez-vous nécessaires. Elle écoute la secrétaire, un brin trop guillerette lui parler de tout et de rien, ses yeux s'abandonnent quelques instants sur les ventres déjà bien ronds de certaines futures mamans déjà présentes, si cela peut-être très beau, à ce moment cela ne donne qu'une envie à Nora: partir en courant. C'est donc sans demander son reste qu'elle prend, un peu trop violemment, son papier des mains de la secrétaire pour sortir au plus vite. Heureusement pour elle, l'ascenseur ne met que peu de temps à arriver et c'est en enfournant son papier dans son sac, qu'elle s'engouffre à l'intérieur pressé de sortir. Quand l'ascenseur fait son premier arrêt, les portes sont sur le point de se refermer quand elles sont stoppées dans leur manoeuvre, instinctivement Nora lève les yeux pour regarder la personne l'empêchant de fuir rapidement. Il n'aura suffi que d'un quart de seconde pour que les yeux de la jeune femme ne croisent ceux d'Aiden, la raison de tous ses maux. Il baisse aussitôt son regard, alors que de son côté elle en est incapable, elle profite de cet instant pour admirer sa silhouette avant de l'imiter et de regarder les parois de l'ascenseur qui lui semble s'être resserrées. Une nouvelle fois le hasard, ou peu importe son nom, est cruel puisqu'au troisième étage, l'ascenseur se vide ne laissant à l'intérieur qu'Aiden et Nora, en tête à tête. Elle aurait voulu descendre pour prendre les escaliers mais elle se retient, elle ne veut pas être celle qui fuit, elle n'a pas à l'être. La cruauté de la scène atteint son paroxysme quand les lumières se mettent à clignoter, qu'une secousse se fait ressentir et que la machine se stoppe d'un seul coup, forçant Nora à agripper le côté de la paroi la plus proche d'elle pour s'empêcher de perdre l'équilibre. Lorsque la machine s'immobilise, ne faisant plus un bruit, Nora pousse un soupir insonore soulagé d'être encore en un seul morceau. Lorsque la lumière du téléphone d'Aiden illumine ses yeux, elle plisse ceux-ci, détournant légèrement la tête pour échapper au faisceau lumineux. Est ce que ça va ? Le son de sa voix lui fait un bien fou mais cela est également incroyablement douloureux, si bien que durant quelques petites secondes, elle ferme les yeux pour contrôler toutes ses émotions qui se projettent dans sa tête ensemble. Elle pourrait faire l'indifférente ou bien la trop gentille, mais c'est la rancunière que Nora a décidé d'être, elle veut qu'il sache qu'elle lui en veut, elle veut qu'il sache qu'elle souffre comme jamais... Non- Non ça va pas. Je suis coincée dans un ascenseur avec toi, comment cela pourrait aller ? Peut-être est-elle trop dur mais elle ne peut pas faire comme si rien ne s'était passé, comme si elle a oublié tout ce qui s'est passé. C'est impossible. Sans attendre davantage, grâce à la lumière du téléphone, elle se dirige vers le panneau où se trouvent les boutons mais également la sonnette d'alarme qu'elle tire une fois, deux fois... sans qu'un seul bruit ne s'échappe. Génial. Les mains sur les hanches elle recule légèrement, prenant soin de ne pas frôler Aiden, le contact de son ex-amant serait sa perte, et ne quittent pas des yeux la machine. Se concentrer sur autre chose, ne peut qu'être mieux que de faire face à la vérité.

_________________
I'll be waiting, all there's left
to do is run.
romeo save me, they're trying to tell me how to feel this love is difficult, but it's real don't be afraid, we'll make it out of this mess it's a life story, baby just say "Yes"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Wallace
THE BREATH THAT CAPTURED ME
avatar

MESSAGES : 1930
INSCRIPTION : 03/06/2013
AVATAR : Dylan Bruce
DOUBLE COMPTE : FE ◦ CB ◦ LB
PSEUDO : Mashed Woods ~ Justine
STATUT : Marié mais amoureux d'une autre.

MORE ABOUT YOU
Désirs: Retrouver Nora, se séparer de sa femme, fonder une famille, acquérir une nouvelle collection d'oeuvres d'art pour le MOMA, aller prendre un verre avec ses amis.
Répertoire:

MessageSujet: Re: we cannot be all heroes ~ w/Nora   Sam 3 Jan - 19:51

Se retrouver coincé avec Nora dans un ascenceur un jour de tempête aurait pu plaire à Aiden il y a quelques temps … Cependant aujourd'hui tout était différent, elles étaient loin les allusions coquines qu'ils partageaient en un seul regard et Aiden le sentait, l'atmosphère était quelque peu tendue. Ceci dit c'était compréhensible, il s'attendait à que si leur chemin devaient se recroiser un jour elle ne l'accueillerait pas à bras ouverts. Il avait tout de même espéré que ce moment arrive plus tard, qu'il ait le temps de préparer un petit discours ou n'importe quoi pour oublier la lâcheté qu'il l'avait traversé le soir ou Savy lui avait annoncé la nouvelle. Il lui avait envoyé un simple sms, comme si il l'avait remercié pour ses bons et loyaux services et hasta la vista. Elle méritait tellement mieux que ça pensa t-il. Il aurait pu au moins prendre le soin d'aller la voir ce soir là mais ça aurait été trop dur, comment annoncer à la femme qu'on aime, celle avec qui on a fait des projets pour l'avenir, que tout est terminé. Alors il avait préféré le texto pour éviter d'affronter son regard et il avait ignoré son appel qui l'avait suivit trop chamboulé par tout ce qui venait de se passer. Visiblement, le destin avait décidé de lui faire payer son manque d'audace et de bravoure, non pas qu'il n'était pas heureux de revoir Nora mais ça lui faisait mal au cœur de la revoir alors qu'elle avait tout donné dans leur relation pour ne finalement rien obtenir. Il ne pu s'empêcher de se souvenir le jour ou il l'avait retrouvé sur le pont de Brooklyn : « J'ai envie de nous donner une chance et j'espère que toi aussi. » lui avait-il dit en la regardant droit dans les yeux. Elle s'écarta quelque peu lorsqu'il positionna la lumière de son téléphone non loin de ses magnifiques yeux verts. Il savait qu'il allait sûrement passer un mauvais quart d'heure mais il était prêt à l'accepter si elle voulait lui balancer à la figure tout ce qu'elle ressentait il l'accepterait sans rechigner. Non- Non ça va pas. Je suis coincée dans un ascenseur avec toi, comment cela pourrait aller ? Aiden inspira doucement, abaissant ses paupières, il se doutait de sa réaction. Machinalement son bras se baissa emportant la lumière de son téléphone avec lui, seuls ses pieds étaient à présent éclairés. Puis Nora se dirigea vers la commande de l’ascenseur tentant tant bien que mal d'appeler la sonnette d'urgence mais rien ne se passa. « La tempête a du couper le courant » fit-il remarquer timidement. Il ne savait pas si il devait dire quelque chose de peur que la jeune femme ne s'énerve encore plus. « Je crois qu'on est coincé ici pour un petit moment »dit-il en se faisant glissé doucement le long de la parois de l’ascenseur pour retrouver le sol et s'asseoir. Il essaya d'appeler avec son téléphone mais visiblement le réseau ne passait pas très bien dans l’ascenseur. Il y eut quelques minutes de silence, Aiden cherchait quelque chose à dire, l'atmosphère était plutôt pesante. Il se voyait mal lui dire  « Alors comment ça va, depuis la dernière fois » c'était assez déplacé et il ne se serait pas permis. « Est ce que tout va bien ? […] Non je dis ça parce qu'on est dans un hôpital et c'est assez étrange de se rencontrer ici » tenta t-il de dire pour essayer de dialoguer.

_________________

I don't know just how it happened, I let down my guard. Swore I'd never fall in love again but I fell hard. Guess I should have seen it coming, caught me by surprise. I wasn't looking here I was going,I fell into your eyes. I'm addicted to you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sexandthecity.forumactif.org
Nora Smythe
─ i don't have a choice but i still choose you
avatar

MESSAGES : 577
INSCRIPTION : 24/05/2014
AVATAR : Sophia Bush
DOUBLE COMPTE : Gia ~
PSEUDO : Halstead ★ Blandine
STATUT : the heart wants what it wants, but now he's broken because of him

MORE ABOUT YOU
Désirs:
Répertoire:

MessageSujet: Re: we cannot be all heroes ~ w/Nora   Lun 12 Jan - 22:54

Se savoir là, si proche d'Aiden sans pour autant pouvoir lui parler comme elle en avait l'habitude, sans pouvoir le toucher ou l'embrasser est une torture, tout simplement. Elle sent l'atmosphère tendue se débattre dans l'ascenseur, mais rien ne semble susceptible de pouvoir apaiser cette tension sauf peut-être des réponses à des questions, que Nora n'est pas encore prête à poser à son ex-amant. Le qualifier d'ex est un supplice, elle voyait avec lui un futur qu'elle n'avait jamais osé imaginer et maintenant tout était fini, détruit, ne laisse que derrière son passage que de l'amertume et des souvenirs bien trop douloureux pour y penser trop régulièrement. Comment leur histoire avait pu finir ainsi, comment en était-il arrivé là ? Des questions que se pose Nora, sans cesse depuis ce fameux SMS qu’elle a reçu lui annonçant qu’il ne reviendra pas, jamais. Elle pourrait les lui poser tout de suite, sans prendre de gant, de but en blanc et pourtant elle ne veut pas. Elle veut juste sortir de cet ascenseur aussi vite qu’elle y est rentrée. Mais le hasard a un humour que l’on peut qualifier de cruel puisque lorsqu’elle appuie sur la sonnette d’alarme, seul le silence pesant se fait entendre. La chose qui devait lui permettre de sortir d’ici ne fonctionne pas et cela ne fait que rajouter une couche d’agacement à l’humeur déjà morose de la jeune femme.   La tempête a dû couper le courant . Petit malin, qu’elle pense intérieurement sans trouver le courage d’exprimer sa pensée à voix haute. Elle ne veut pas lui parler, elle ne veut pas l’écouter, elle ne veut pas entendre le son de sa voix, elle veut juste sortir d’ici pour se réfugier chez elle, là où elle passe bien trop de temps dernièrement. Je crois qu'on est coincé ici pour un petit moment. Oh que non, la brunette ne l’entend pas de cette oreille, il est hors de question pour elle de rester dans cet endroit, si proche de ce qui était il y a encore peu de temps une douce tentation. Alors qu’elle l’entend se mouvoir derrière elle et finir par s’asseoir au sol, elle se dirige avec précaution vers les portes et avec toute sa force, commence à tambouriner pour qu’on sache qu’ils sont là. HE !!! ON EST COINCES, AIDEZ-NOUS… Qu’elle ne cesse de répéter alors que ces poings viennent inlassablement à la rencontre de l’acier froid des portes. De longues s’écoulent avant qu’enfin elle ne se décide à abandonner, toujours face à la paroi, elle ne peut s’empêcher de réfléchir à ce qu’elle doit faire. Est-ce qu’elle doit rester planter là ou l’imiter en s’asseyant à son tour. Une main se perd dans sa chevelure tandis que l’autre se dépose sans préméditation sur son ventre, à l’endroit même où il y a quelques minutes était disposé un gel froid aidant l’appareil qui lui avait fait entendre les battements de cœur de son enfant. Leur enfant. Elle chasse cette pensée de son esprit, il est hors de question qu’elle se mette à penser à ça maintenant alors qu’il est si près d’elle. Alors à la paroi opposée à celle d’Aiden, elle s’adosse et à son tour, se laisse glisser au sol en évitant soigneusement à ses yeux d’entrer en contact avec la silhouette de celui qu’elle tient pour responsable de tous ses maux. Durant des secondes interminables, des minutes qui semblent sans fin, le silence s’installe de nouveau rendant l'atmosphère étouffante. Les yeux de la brunette sont perdus dans le vide de l’enclos dans lequel ils se trouvent, prenant soin de ne pas les emmener du côté interdit, là où il pourrait se perdre dans la contemplation de ce qu’elle avait. Ce silence la gêne, la met mal à l’aise, jamais elle n’avait été en sa présence dans de telles circonstances, ils avaient toujours eu la chance d’avoir quelque chose à dire, la conversation entre eux semblait évidente, facile, naturelle. Est ce que tout va bien ? […] Non je dis ça parce qu'on est dans un hôpital et c'est assez étrange de se rencontrer ici. La lumière du téléphone d’Aiden illumine toujours la cabine, ainsi elle n’a aucun mal à trouver les yeux de celui-ci à la fin de sa phrase. Comment ose-t-il feindre s’inquiéter pour sa santé alors qu’il n’a eu aucun scrupule à mettre fin à leur histoire d’un seul message. Non il n’a pas le droit de la questionner sur la raison de sa présence ici, il l’a perdu en la supprimant de sa vie de cette façon. De par la lumière de l’endroit, elle sait qu’il peut la voir sourire et secouer la tête légèrement. Non... Non tu n’as pas le droit de me poser une telle question. Ça ne te regarde pas... Elle baisse la tête alors que sa main droite caresse maladroitement la moquette du sol de l’ascenseur pour tenter de maitriser ses sentiments. Tu n’as plus le droit... Sa dernière phrase est presque un murmure mais alors qu’elle semble si droite à l’extérieur, elle sent son intérieur s’effriter au fur et à mesure que les secondes s’écoulent. Comment peut-il continuer à avoir un tel effet sur elle ? Elle le déteste, oui elle le déteste de lui faire ressentir ses émotions, de la faire autant souffrir, de l’avoir abandonné.. Elle le déteste de l’avoir fait l’aimer autant, elle le déteste tant que son amour pour lui est encore intact malgré ce qui s’est passé. Peut-être qu’au final, c’est elle qu’elle déteste de rester autant accrochée à un homme qui ne veut plus d’elle, qui a réussi l’exploit de lui briser le cœur alors qu’elle s’était promis de ne jamais laisser quelqu’un faire une chose pareille. Une nouvelle fois, le silence s’abat sur eux alors qu’elle sent les battements de son cœur s’abattre contre sa poitrine, des battements douloureux qu’elle a l’impression de ne pas contrôler. Les questions qu’elle se pose lui brûlent les lèvres et elle se dit que si le hasard à un humour douteux, elle peut peut-être l’utiliser pour obtenir les réponses qu’elle attend depuis plusieurs jours. Un SMS… Cette fois c’est elle qui rompt le silence, de manière abrupte et peu sûre d’elle. Un SMS, c’est vraiment tout ce que je valais pour toi ?

_________________
I'll be waiting, all there's left
to do is run.
romeo save me, they're trying to tell me how to feel this love is difficult, but it's real don't be afraid, we'll make it out of this mess it's a life story, baby just say "Yes"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Wallace
THE BREATH THAT CAPTURED ME
avatar

MESSAGES : 1930
INSCRIPTION : 03/06/2013
AVATAR : Dylan Bruce
DOUBLE COMPTE : FE ◦ CB ◦ LB
PSEUDO : Mashed Woods ~ Justine
STATUT : Marié mais amoureux d'une autre.

MORE ABOUT YOU
Désirs: Retrouver Nora, se séparer de sa femme, fonder une famille, acquérir une nouvelle collection d'oeuvres d'art pour le MOMA, aller prendre un verre avec ses amis.
Répertoire:

MessageSujet: Re: we cannot be all heroes ~ w/Nora   Dim 18 Jan - 16:54

HE !!! ON EST COINCES, AIDEZ-NOUS… se mit à crier Nora en surprenant Aiden. Les poings contre la parois de l’ascenseur, Aiden comprit que la jolie brune n'avait aucune envie de rester bloquer avec lui pour un temps indéterminé. Il suffisait de voir avec quelle force elle tentait désespérément d'appeler à l'aide, une force qu'elle trouvait de sa colère envers Aiden pensa t-il. Puis la jeune femme vint imiter le conservateur d’œuvres d'arts en s’adossant à la parois opposer comme pour créer une limite imaginaire entre les deux anciens amants. Comme si elle avait peur qu'il ne se passe quelque chose en venant s'asseoir à côté de lui, Aiden respectait sa décision, cette colère qu'elle avait en elle après tout, elle était légitime. Lorsqu'il aperçoit son regard insistant et plein de rage qu'elle lui lance lorsqu'il lui demande si ça allait, il comprend qu'il aurait peut être mieux fait de se taire. Il voulait simplement s'assurer qu'elle allait bien et il espérait secrètement que sa visite à l'hôpital n'était pas due à leur rupture. Non... Non tu n’as pas le droit de me poser une telle question. Ça ne te regarde pas... Aiden inspire profondément en détournant le regard vers le sol. Elle avait raison, il le savait mais c'était plus fort que lui il l'aimait toujours, ses sentiments n'avaient pas disparus le soir ou Savannah lui avait annoncé qu'il allait être père. Quelque part, il aurait aimé que tous les deux ne ressentent plus rien l'un pour l'autre comme si avec cette rupture, ils avaient appuyé sur le bouton supprimer pour ne plus rien ressentir mais malheureusement ce n'est pas comme ça que ces choses là marchent. Tu n’as plus le droit. reprit-elle dans un murmure qu'il eut du mal à entendre. Ces mots lui faisaient terriblement mal, la voir comme ça, en colère et à la fois blessée ce n'était pas ce qu'il avait voulu. Si il avait pu revenir en arrière il aurait quitté Savannah bien avant tout ça et ils vivraient ensemble maintenant. Il ne pouvait s'en vouloir qu'à lui même, à force de jouer avec le feu, on finit par se brûler les ailes. Un SMS… Un SMS, c’est vraiment tout ce que je valais pour toi ? A ces mots, Aiden eut du mal à déglutir sa salive, nous y voilà pensa t-il, il devait maintenant poser ses attributs masculins sur la table et faire face à ce qu'il avait fait il y a quelques jours.  « Tu sais très bien que non Nora » dit-il en baladant son regard au plafond avant de poser son regard sur le sien. Il voulait qu'elle comprenne qu'il était sincère. « La vérité ... »il regarda ses mains, il aperçut son alliance avant de la cacher avec son autre main, il devait mettre Savy de côté pour une fois et laisser parler son cœur et être le plus sincère possible, Nora le méritait. « La vérité c'est que j'étais incapable de venir t'avouer en face que tout était terminé … parce que, parce que j'aurai du faire face à ce regard qui me dit que je fais la plus belle connerie de ma vie »dit-il avec difficulté en pointant rapidement avec sa main les yeux de la jeune styliste. « Jamais j'aurai pensé que les choses se dérouleraient ainsi, j'étais prêt à quitter Savy … jusqu'à ce qu'elle m'annonce qu'elle est enceinte et là tout a changé, tout s'est bousculé dans ma tête et j'ai préféré t'envoyer ce simple sms pour ne pas avoir à te faire face parce que j'en étais incapable. » si Aiden avait bien un défaut, c'était la lâcheté, il était incapable de prendre des décisions et d'avouer en face ce qu'il ressentait mais cela montrait également sa facette d'homme sensible et le fait qu'il ne voulait blesser personne. « Comment j'aurai pu t'avouer que tout était terminé entre nous alors que deux heures auparavant on s'était promis de se retrouver le soir même comme un véritable couple. » dit-il en faisant référence à leur discussion sur le pont de Brooklyn. Il ne se sentait pas bien rien que de repenser à tout ce qui c'était passé cette journée là. « Je sais que tu méritais mieux, d'ailleurs tu mérites mieux et je te souhaite de trouver quelqu'un qui t'aime autant que je t'aime mais qui sera disponible pour toi, tu le métrites Nora. » finit-il par conclure.

_________________

I don't know just how it happened, I let down my guard. Swore I'd never fall in love again but I fell hard. Guess I should have seen it coming, caught me by surprise. I wasn't looking here I was going,I fell into your eyes. I'm addicted to you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sexandthecity.forumactif.org
Nora Smythe
─ i don't have a choice but i still choose you
avatar

MESSAGES : 577
INSCRIPTION : 24/05/2014
AVATAR : Sophia Bush
DOUBLE COMPTE : Gia ~
PSEUDO : Halstead ★ Blandine
STATUT : the heart wants what it wants, but now he's broken because of him

MORE ABOUT YOU
Désirs:
Répertoire:

MessageSujet: Re: we cannot be all heroes ~ w/Nora   Mer 28 Jan - 21:17

Comment le destin peut-il être si cruel? Pourquoi vouloir continuer à le mettre sur son chemin si elle doit se résigner à la laisser partir ? Elle ne le sait, la seule chose dont elle est conscience c'est la douleur qu'elle ressent dans sa poitrine depuis que les portes de l'ascenseur se sont refermés sur la silhouette d'Aiden. La panne n'est qu'une torture de plus que lui impose l'univers, sûrement pour lui faire payer d'avoir eu une relation avec un homme déjà marié. Si elle savait qu'être avec lui était un risque, elle en paie désormais le prix et lourdement selon ses dires. Lorsqu'elle se glisse contre la paroi, elle espère sincèrement rester dans le silence pesant qui les accompagne depuis qu'ils ont remarqué être coincés. Et pourtant, lorsqu'elle lui dit qu'il n'a plus aucun droit d'être inquiet pour sa santé, c'est elle qui rompt le silence qui semblait être revenu. Alors qu'elle entend le son de sa propre voix, elle se maudit intérieurement d'avoir repris la parole. Pourtant, il lui est impensable de ne pas essayer d'avoir un semblant de réponse. Si sa peau, sa bouche et son toucher lui sont désormais interdits, c'est ces mots dont elle a besoin, ils ne répareront sûrement pas les dégâts qu'il a laissés sur son passage, mais ils pourront peut-être l'aider à passer à autre chose. « Tu sais très bien que non Nora » Tu sais très bien... Ces quatre mots résonnent dans sa tête et de la façon dont il l'a dit, cela semble évident et pourtant, à ses yeux cela ne l'est pas, cela ne l'est plus. Non-Non, je sais pas... Si les larmes ne s'infiltrent pas dans ses yeux, elle sent tout de même l'intensité de la situation commencer doucement à lui creuser l'estomac. Sa voix menace de laisser ses sentiments prendre possession d'elle alors que Nora tente tant bien que mal de montrer qu'elle va bien, qu'elle est forte et debout, même s'il n'est plus là. Et pourtant, la réalité n'a jamais été si éloigné de ce qu'elle essaie de montrer. Non elle ne va pas bien, elle est en morceaux, littéralement, sa vie semble se dérouler sous ses yeux sans qu'elle ne puisse y participer, tous ses projets en un instant ont volé en éclats. Elle est peut-être debout, mais à l'intérieur, elle est recroquevillée, en pleurant, priant silencieusement une quelconque entité qui l'aiderait à effacer cette douleur, d'effacer ces souvenirs qui ne l'aide pas. La vérité ... Patiemment elle attend la fin de la phrase, qui est censée lui apporter une quelconque vérité, une vérité qu'elle recherche, dont elle a besoin. La vérité c'est que j'étais incapable de venir t'avouer en face que tout était terminé … parce que, parce que j'aurai du faire face à ce regard qui me dit que je fais la plus belle connerie de ma vie. [...] Jamais j'aurai pensé que les choses se dérouleraient ainsi, j'étais prêt à quitter Savy … jusqu'à ce qu'elle m'annonce qu'elle est enceinte et là tout a changé, tout s'est bousculé dans ma tête et j'ai préféré t'envoyer ce simple sms pour ne pas avoir à te faire face parce que j'en étais incapable. L'entendre lui dire une fois encore que Savannah est enceinte lui broie littéralement les entrailles, tout comme ces mots qui viennent de franchir ses lèvres et dont les échos se sont d'ores et déjà envolés. Son discours la touche que ce soit de façon positive ou négative, elle le renie de toutes ses forces et pourtant c'est le cas, ses mots l'ont touché, une nouvelle fois. Mais elle s'interdit de lui donner de nouveau ce pouvoir de la faire taire ou de lui confesser ses sentiments. Elle souffre comme jamais elle n'a souffert et elle se doit de ne pas l'oublier. Sa femme est enceinte et lui offrira bientôt la vie qu'elle-même aurait voulu lui offrir, avec un enfant qu'il a toujours rêvé d'avoir. Et comme si la situation n'était pas assez compliquée, Nora l'est également pour une raison une nouvelle fois cruelle. Elle hésitait à le lui dire et pourtant à cet instant, tout semble net dans sa tête, pour la première fois depuis longtemps, elle sait ce qu'elle doit faire, même si elle sent que c'est une erreur monumentale. Elle doit garder le silence sur sa grossesse, elle le doit car elle ne veut pas qu'il ait à choisir une nouvelle fois, elle ne veut pas être celle qui soit une nouvelle fois laissée pour compte. Alors bien que l'émotion la prenne aux tripes, elle tient bon, refoulant tout ce qu'elle ressent, refoulant tout pour redevenir celle qui n'affiche que de l'indifférence. Alors pour t'empêcher de vivre une situation un peu plus difficile, tu as décidé de te conduire comme un lâche qui te moque de ce que JE peux ressentir? Elle le sait, elle est dure et intérieurement, elle s'en veut de ses mots et pourtant, elle est incapable de les garder pour elle. Elle le sait, elle agit comme une égoïste à cet instant, à ne penser qu'à ses propres sentiments, mais ce qu'elle a à vivre, elle le vit seule, alors que de son côté, lorsqu'il rentre chez lui, c'est au côté de sa femme qu'il se couche et non dans un lit vide et froid. Alors peu importe à quel point la situation peut être dure pour lui, elle a décidé que ses sentiments allaient être ceux qu'elle doit faire passer en premier. Comment j'aurais pu t'avouer que tout était terminé entre nous alors que deux heures auparavant on s'était promis de se retrouver le soir même comme un véritable couple. [...] Je sais que tu méritais mieux, d'ailleurs tu mérites mieux et je te souhaite de trouver quelqu'un qui t'aime autant que je t'aime mais qui sera disponible pour toi, tu le métrites Nora. C'est une nouvelle fois avec une profonde nostalgie qu'elle repense à ses paroles et promesses échangées sur ce pont et ses émotions passent d'un extrême à l'autre. À fleur de peau, elle n'arrive pas à trouver les mots pour lui répondre car ce sont des sanglots qui semblent bloqués dans sa gorge. Lorsqu'il lui a promis monts et merveilles, elle a pris la décision d'y croire, de lui faire confiance, pire encore, elle a décidé de lui ouvrir complètement son coeur, de lui dire des mots qu'elle-même n'avait pas conscience. Et pour réponse à tout ça, leurs relations étaient terminées quelques heures plus tard, elle s'est alors dit que le destin avait un drôle de sens de l'humour et qu'elle ne ferait plus jamais une telle déclaration, que jamais plus il ne jouerait avec son coeur et ses émotions. Mais c'est peine perdue, puisqu'en un temps-record, il réussit à lui faire ressentir un tas de sentiments, à la fois tous différents et contradictoires. Elle ressent encore cet amour profond, mais elle a également ce besoin de lui faire mal, de voir que lui aussi souffre. Elle refuse d'être touchée par ses paroles une nouvelle fois et pourtant, ses mots la bousculent, lui faisant ainsi perdre ses moyens. Un tourbillon, c'est ce qu'elle est, c'est ce qu'elle ressent. Et pourtant, tu l'as fait malgré tout... de la pire façon qu'il soit... Ses mots sont redondants mais elle a besoin qu'il sache qu'elle a été blessé, pas seulement par leur rupture mais également par la façon dont il l'a fait. Quand elle repense à ses dernières paroles, son coeur s'emballe subitement alors que des mots se succèdent dans sa tête qui tente de construire une phrase cohérente. Mais elle n'y arrive pas, elle échoue lamentablement, comme Nora a échoué à garder Aiden à ses côtés. Tu ne peux pas me dire que tu espères que je vais trouver quelqu'un qui m'aime comme toi... tu ne peux pas dire que tu m'aimes quand tu m'as tout simplement brisée Aiden... Je-Je voulais pas te l'avouer ou te le montrer, mais tu m'as détruit, tout simplement... Et ces sentiments que je ressens pour toi, je ne veux plus jamais les ressentir pour quelqu'un... Jamais. Et tu sais pourquoi? Car en plus d'être incroyablement douloureux, cela me fait me sentir pitoyable. Oui, pitoyable de ressentir cette peine pour quelqu'un qui n'en ressent pas le tier... Elle inspire profondément, bouleversée par ce monologue qui explique clairement son état, pourtant elle sait que ses prochains mots seront peut-être les plus durs, que ce soit à dire ou à entendre. Je croyais que tu étais la meilleure chose qui m'était arrivée jusque-là, mais quand je pense à ce que je ressens, je me dis que peut-être tu es la pire... Sa voix se brise sur ce dernier mot et ses yeux, désormais envahie par les larmes commencent à la piquer et c'est doucement qu'une première perle salée s'échappe et coule sur l'une de ses joues. Elle voulait tout garder pour elle, elle voulait paraître forte et pourtant c'est de ça dont elle avait besoin, elle avait besoin qu'il sache exactement ce qu'elle ressent. Elle avait besoin de mettre des mots à voix hautes sur ce qu'elle ressent et même si cela lui fait une nouvelle fois perdre sa fierté, elle sait que ce sera pour mieux la retrouver. Peut-être pas tout de suite, mais elle sait qu'elle réussira à surmonter son chagrin, elle en a désormais le devoir pour cet être surprise qui grandit à l'intérieur d'elle.

_________________
I'll be waiting, all there's left
to do is run.
romeo save me, they're trying to tell me how to feel this love is difficult, but it's real don't be afraid, we'll make it out of this mess it's a life story, baby just say "Yes"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Wallace
THE BREATH THAT CAPTURED ME
avatar

MESSAGES : 1930
INSCRIPTION : 03/06/2013
AVATAR : Dylan Bruce
DOUBLE COMPTE : FE ◦ CB ◦ LB
PSEUDO : Mashed Woods ~ Justine
STATUT : Marié mais amoureux d'une autre.

MORE ABOUT YOU
Désirs: Retrouver Nora, se séparer de sa femme, fonder une famille, acquérir une nouvelle collection d'oeuvres d'art pour le MOMA, aller prendre un verre avec ses amis.
Répertoire:

MessageSujet: Re: we cannot be all heroes ~ w/Nora   Jeu 5 Fév - 12:19

Non-Non, je sais pas... alors qu'il tente de lui expliquer son geste qui est malheureusement difficile à comprendre, Aiden préfère faire abstraction de la remarque de Nora. Elle ne peut pas dire qu'elle ne sait pas, tous ces moments qu'ils ont passé ensemble étaient loin d'être de la comédie, sinon pourquoi serait-elle restée aussi longtemps à attendre qu'il quitte un jour peut être sa femme. Il le savait, elle ne méritait pas d'avoir été laissée tombée en recevant un simple sms de sa part. Mais il savait que si il était allée la voir, il serait retombé immédiatement dans ses bras et il ne pouvait pas. Il se devait d'être aux côtés de sa femme qui était à présent enceinte et qui avait besoin de lui. Quelque part le destin avait décidé pour lui mais c'était loin d'être le choix qu'il préférait. Si Nora lui avait annoncé quelques heures auparavant sur ce fameux pont que c'était elle qui était enceinte et non Savannah, il l'aurait fait la même chose, il aurait immédiatement quitté Savannah et ils seraient aujourd'hui en train de vivre heureux dans un petit appartement de Brooklyn. Plus que ses sentiments, c'était son devoir d'homme qu'Aiden mettait en avant peu importe qu'il soit heureux ou non. Alors pour t'empêcher de vivre une situation un peu plus difficile, tu as décidé de te conduire comme un lâche qui te moque de ce que JE peux ressentir? Aiden inspira, il ne préféra pas prêter attention à ce qu'elle venait de dire. Il préparait ses paroles pour essayer de lui faire comprendre pourquoi il avait fait ça, mais qu'importe il savait que Nora le détestait. Évidemment qu'il ne se moquait pas de ce qu'elle pouvait ressentir, il n'y a pas un jour ou il ne pensait pas elle, pas un jour ou il se demandait comment elle vivait tout ça, mais il avait préféré couper toute communication quitte à ce qu'elle le déteste et qu'elle ne veuille plus jamais le revoir. Après tout c'était mieux pour tout le monde, lui était le salop de l'histoire et elle la victime de ses choix. Et pourtant, tu l'as fait malgré tout... de la pire façon qu'il soit... déclare t-elle une fois qu'il eut terminé ses quelques phrases tentant tant bien que mal d'exprimer son ressenti. Oui il avait mal agit, oui il le savait. Après tout ce n'était pas très surprenant, Nora connaissait la lâcheté d'Aiden et ce depuis le début, depuis qu'il lui disait qu'il allait sûrement quitter sa femme sans jamais l'avoir vraiment fait. Si il pouvait revenir en arrière, il quitterait Savy le soir même ou il a rencontré cette jolie brune dans son taxi, celle qui l'avait rendu le plus heureux ces deux dernières années. Tu ne peux pas me dire que tu espères que je vais trouver quelqu'un qui m'aime comme toi... tu ne peux pas dire que tu m'aimes quand tu m'as tout simplement brisée Aiden... Je-Je voulais pas te l'avouer ou te le montrer, mais tu m'as détruit, tout simplement... Et ces sentiments que je ressens pour toi, je ne veux plus jamais les ressentir pour quelqu'un... Jamais. Et tu sais pourquoi? Car en plus d'être incroyablement douloureux, cela me fait me sentir pitoyable. Oui, pitoyable de ressentir cette peine pour quelqu'un qui n'en ressent pas le tier... Je croyais que tu étais la meilleure chose qui m'était arrivée jusque-là, mais quand je pense à ce que je ressens, je me dis que peut-être tu es la pire...finit-elle par dire. Aiden se sent très mal, encore plus lorsque la jeune femme laisse apparaitre une larme, elle est blessée, terriblement. Face à ça Aiden ne peut s'empêcher de verser une larme à son tour, cognant légèrement sa tête contre la paroi de l’ascenseur comme si il espérait se sortir de ce mauvais rêve. Tout ça n'était pourtant que la conséquence de ses actes, à cet instant il regrette de ne pas avoir pris la décision de quitter Savannah plus tôt. Cependant il ne supporte pas l'idée que Nora pense qu'il ne ressent rien, que cette situation l'arrange.  « Tu ne peux pas dire ça Nora ... commence t-il par doucement.  « Tu ne peux pas dire que j'en ne ressens pas le tiersdit-il d'une voix plus assurée, avec une touche de colère.  « Tu crois que cette situation me plaît, tu crois vraiment que c'est avec Savy que je veux être en ce moment ?! Je n'arrête pas de penser à toi, à tout le mal que j'ai pu te faire, à comment est ce que tu vivais toute cette histoire … mais comment est ce que tu aurai pu passer à autre chose si je prenais de tes nouvelles tous les jours ? Tu peux dire que je suis la pire chose qui te sois arrivée mais ne dis pas que je ne ressens rien.finit-il par dire la voix tremblante. Il passa rapidement sa manche auprès de ses yeux qui avaient laissé couler quelques larmes lors de son discours.  « C'est moi qui suit bloqué avec Savannah, toi tu as la chance de pouvoir passer à autre chose et c'est tout ce que je te souhaite. » dit-il sur un ton beaucoup plus calme.  « Tu sais il n'y a pas un jour ou je regrette de ne pas l'avoir quitté plus tôt, parce que tu es la seule à pouvoir me rendre aussi heureux. » il l'a regarda droit dans les yeux, c'était bien connu, rien n'est plus sincère qu'un regard.

_________________

I don't know just how it happened, I let down my guard. Swore I'd never fall in love again but I fell hard. Guess I should have seen it coming, caught me by surprise. I wasn't looking here I was going,I fell into your eyes. I'm addicted to you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sexandthecity.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: we cannot be all heroes ~ w/Nora   

Revenir en haut Aller en bas
 

we cannot be all heroes ~ w/Nora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Azénora
» [Présentation] Logane Nora Waldorf ~
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
» Pique-nique improvisé [ PV Nora & Irving]
» [UPTOBOX] Age of Heroes [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE MORNING AFTER :: MANHATTAN :: East Village :: LENNOX HILL HOSPITAL-